LE CYCLE DE LA VIOLENCE, UN CERCLE VICIEUX

Le schéma du cycle de la violence est un outil qui aide à mieux comprendre le cercle vicieux de la violence dans les relations, à en saisir les cause chez ceux qui la commettent et à en saisir ses impacts sur ceux et celles qui la subissent. Il permet de reconnaître les conséquences psychiques, émotionnelles et relationnelles d’une situation de violence, de domination et de contrôle injustement exercé.

UN CYCLE EN QUATRE PHASES

  • 1 Climat de tension

  • 2 Crise et agression

  • 3 Justification

  • 4 Lune de miel

LA VIOLENCE : UNE ROUE QUI TOURNE

La forme circulaire du schéma symbolise la répétition. une spiral est parfois aussi utilisée pour démontrer la progression de la violence dans la relation à chaque répétitions du cycle.

les phases de la violence se succèdent sans cesse tout au long des mois et des années, à un rythme variable, amplifiant la souffrance chez la victime et chez la personne ayant des comportements agressifs. Cette dernière réagis d’ailleurs à sa souffrance par une augmentation de sa violence ce qui entraîne une escalade dans la fréquence et l’intensité. 

De son coté, la victime ressent de façon de plus en plus intense les effets de la violence. Elle réagis à sa souffrance par des fonctionnements qui la maintiennent dans cette dynamique. 

 

PHASE 1 : CLIMAT DE TENSION

Vécu chez la victime: Anxiété (boule au niveau de la poitrine), refoule sa colère, essaie de faire baisser la tension, se soumet, ou critique, culpabilise et cherche la confrontation.

Vécu chez l’agresseur: Irritation, colère refouler, peurs et souffrances non conscientisée. Se soumet, tente de satisfaire l’autre, sentiment d’être victime ou fuite dans l’alcool tentative de manipulation et de domination.

PHASE 2 : CRISE ET AGRESSION

Vécu chez la victime: Peurs, terreurs, sentiment d’incompétence et d’impuissance, peine, angoisse,  honte, humiliation, déception, dépression, sentiment de culpabilité ou sentiment d’agressivité et colère refoulé.

Vécu chez l’agresseur: Soulagement de la tension, déresponsabilisation diminuant le sentiment de culpabilité, sentiment de puissance et de sécurité (illusoire). 

PHASE 3: JUSTIFICATION

Vécu chez la victime: confusion, doute, peur de perdre, banalisation, sur-responsabilisation, rationalisation,   excuse (l’autre) et se soumet ou menace de partir, culpabilise et tente de reprendre le decu.

Vécu chez l’agresseur: Culpabilité, peur de perdre, regrets, dévalorisation ou culpabilisation, banalisation, justification et déresponsabilisation.

PHASE 4: LUNE DE MIEL

Vécu chez la victime: Espoir, oubli de soi, idéalisation, déni, pensés magique, pense devoir et pouvoir sauver l’autre ou reprise du pouvoir et manipulation.

Vécu chez l’agresseur: Espoir, déni, fait tout pour se faire pardonner, fait des promesses ou tente de manipuler et de reprendre le contrôle.

————————————————————————————————- 

Cela fait vivre à la victime comme à l’agresseur une suite d’émotions et même de traumatismes qui les entraînent de plus en plus dans la confusion, l’incommunicabilité, la perte de confiance et les systèmes relationnel (juge-coupable, bourreau-victime, supérieur-inférieur, manipulateur-manipulé).

Si vous prenez conscience que vous êtes dans un cycle de violence, il est primordial de vous faire aider que vous soyez l’agresseur, la victime ou que vous occupiez ces roles en alternance.

Contactez nous par courriel!

Cliquez sur les icônes ci-dessous pour consulter notre 
dépliant d'information et notre page facebook

  • Facebook Social Icon