Délier les liens de dépendance affective : est-ce possible?

Pour répondre convenablement à cette question, nous devons, d’abord, nous en poser une autre. Quelle est la différence entre la dépendance affective et l’amour?


Par exemple, vous souhaitez être avec une personne le plus souvent possible; est-ce de l’amour ou de la dépendance? Vous persistez dans une relation difficile; est-ce de l’amour ou de la dépendance?


La réponse à cette question réside beaucoup plus dans le ‘’pour quoi?’’ nous posons ces gestes que dans les gestes eux-mêmes. Je m’explique : souhaiter d’être avec une personne peut partir d’un élan d’amour pour cette personne, mais cela peut aussi être dû à un fonctionnement défensif où nous fuyons dans une relation un sentiment de vide dont nous ne réussissons pas à nous départir autrement. Nous pouvons aussi choisir de rester engager dans une relation qui est difficile pour franchir une difficulté relationnelle que nous


rencontrons et cela sera fait dans un geste d’amour de nous, de l’autre et de la relation, mais nous pouvons également rester dans une relation malsaine par peur d’être jugé, de perdre, d’être seul, de vivre de la culpabilité, ou par besoin compulsif de sauver et de changer l’autre.

Comme vous pouvez le constater dans les exemples que je vous ai donnés, tout dépend de l’élan initial de votre geste ou de vos paroles. Si vous tentez d’éviter un vécu souffrant par la relation, vous établirez, presque inévitablement, des liens de dépendance avec cette personne.


Le même processus mène les gens vers des dépendances toxiques ou des compulsions de toute sorte. Lorsque la personne se sert d’une substance pour fuir ou se couper d’un vécu souffrant, elle développe une dépendance psychologique à cette substance ou à ce comportement qui devient compulsif.


Maintenant, est-ce possible de délier ces liens de dépendances?


La réponse est heureusement : oui! Cela est possible! Cela demande par contre une profonde remise en question de soi, de vos croyances en lien avec l’amour et de votre façon de répondre à votre besoin d’amour. Cela demande aussi de la persévérance et du courage afin de revenir sur ce chemin que vous avez quitté par peur de souffrir.


Il s’agit ici d’un choix entre la fuite et le retour à la relation avec vous-même et les autres. Ce choix vous amène certes à toucher à des blessures, mais cela se révélera, à moyen et long terme, moins souffrant que la torture que vous vous faites vivre lorsque vous établissez des relations de dépendance avec les gens que vous aimez et dont vous souhaitez être aimés.

Ce chemin en est un d’épanouissement et de liberté qui donne un sens à ce que vous éprouvez de douloureux, tout en augmentant votre capacité à établir des liens affectifs sains et sécurisants.


Sur ce chemin, il est parfois bon d’être guidé et, aussi paradoxal que cela puisse sembler pour certains d’entre vous, demander de l’aide lorsque nous en avons besoin est un geste d’autonomie.


Roberto Mayer. TRA 


Programme d’aide aux victimesProgramme de soutien aux proches de personnes ayant des comportements agressifs.Programme de soutien aux proches de personnes malades.


Tous droits réservés : Éditions Usmose


2 vues

Contactez nous par courriel!

Cliquez sur les icônes ci-dessous pour consulter notre 
dépliant d'information et notre page facebook

  • Facebook Social Icon