Qu’est-ce que l’impatience

Des exemples :

1. J’attends à l’épicerie et la personne devant moi compte son change.

2. J’attends un ami qui est en retard.

3. Ma blonde me parle de sa journée de magasinage.

4. Je m’impatiente sur quelqu’un qui me harcelle.

Nous ne parlons pas ici de l’impatience synonyme du sentiment de hâte pour aller vers quelque chose d’agréable et de satisfaisant. Nous parlons ici de la réaction d’impatience qui est une forme d’agressive reliée à la colère de frustration ou en lien avec le territoire.

Lorsqu’elle prend racine dans la colère de frustration, elle est éprouvée et manifestée à l’égard de quelque chose que nous jugeons sans importance ou qui n’a pas de sens à nos yeux. Elle peut être aussi une réaction servant à écarter du chemin, fuir ou se débarrasser d’un sentiment désagréable.

Lorsqu’elle prend racine dans la colère en lien avec le territoire, elle est éprouvée et manifestée à l’égard d’une personne (ou parfois d’un groupe de personnes) qui franchit à répétition une limite de notre territoire ou de ce que nous croyons être notre territoire.

Comme les autres formes d’agressivités, l’impatience est projetée vers ce que nous considérons comme un obstacle (objet ou personne) à la satisfaction du besoin.

Qu'est-ce que l'impatience